• Petit cimetière fossile de l'Ordovicien

    Les plans d'eau de l'Ordovicien qui recouvraient les roches de notre Québec actuel, foisonnaient de petits animaux marins:  Brachiopodescrinoïdes (échinodermes), graptolites, bryozoaires (métazoaires)trilobites etc.  Les mers y étaient plus chaudes et il y eu une explosion de la biodiversité.  Cette période fut suivie d'une grande extinction de masse il y a environ 440 millions d'années, probablement lors d'une glaciation.  Quoiqu'il en soit, les dépôts brusques et étendus de sédiments provenant d'érosions massives des sols, pouvaient recouvrir brusquement les créatures des fonds marins.  Paralysés et emprisonnés sous ces sédiments, en absence d'oxygène, les petits êtres vivants se sont peu à peu fossilisés.  Il nous sont parvenus pétrifiés dans des roches dites sédimentaires.  Cette photo présente un cimetière de petits brachiopodes, bryozoaires et crinoïdes (de la familles des étoiles de mer) exhumé à Montréal en 2013.  On obtient une assez bonne idée de la densité des êtres vivants sur les fonds marins il y a près d'un demi-milliard d'années.

    Petit cimetière fossile de l'Ordovicien

    Le bloc complet 

    Petit cimetière fossile de l'ordovicien

     

    Prise de vue rapprochée au microscope binoculaire (mosaïque). Cliquez sur l'image pour une vue fortement agrandie.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :