• La nourrice

    L'instinct de préservation de l'espèce est une force fantastique chez les animaux sociaux, comme en témoigne cette petite fourmis des boisés.  Leur nid ayant été mis à nu lors du retournement d'une pierre, les ouvrières, au mépris de leur propre vie, se sont démenées pour sauver la pouponnière vulnérable.  J'ai pu capter la scène. À peine une minute après une frénésie étourdissante, une centaine de nymphes avaient été transbahutées à l'abris, sous la terre.  J'ai pu immortaliser quelques moments, dont celui-ci.  Une ouvrière, de ses puissantes mandibules, enserrait un poupon, faisant, ma foi! plus que son poids, pour en sauver les gènes.

    La photo a été travaillée avec Photoshop pour faire ressortir l'effet dramatique: mis à part l'ouvrière, le reste de la photo a été désaturé pour atténuer les couleurs du sol qui distrayaient le regard.

    La nourrice

    Date de prise de vue : 2014/05/29;

    Nikon D5000: 90mm f/2.8G; Mise au point manuelle; f/9; 1/2500s; Correction expo. : +0.3IL; ISO 2000 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :