• La charpentière

    La fourmi charpentière est d'une redoutable efficacité pour s'attaquer aux charpentes de bois vermoulu.  Les ouvrières s'acharnent inlassablement à creuser des galeries de leurs mandibules puissantes.  C'est dans ces nids impressionnants que le nombre d'individus va augmenter au fil de quelques années. Le nid principal pourra abriter quelques 2000 individus.  À la fin de l'été se déverseront une myriade d'individus ailés qui pourront essaimer.

    Dans les murs des maisons, leur labeur est tel qu'il est même possible de les entendre broyer le bois, l'isolant, le gypse... il suffit de prêter l'oreille...

    Voici un magnifique spécimen que j'ai photographié à l'été 2013.  Les mandibules sont puissantes et acérées et capables de broyer le matériel ligneux.  Les yeux à facettes sont froids et donnent à l'insecte, vu de près, un air diabolique.

     

     

    Nikon D5000

    Objectifs 40mm  à main levée


  • Commentaires

    1
    Bébé-chou
    Lundi 30 Décembre 2013 à 22:21

    Belle bibitte, mais moi, j'aime pas les bibittes.....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :