• Bryozoaires: aux premières loges de l'Ordovicien...

    Les bryozoaires (ectoprocta) sont des animaux coloniaux qui font leur apparition dans les registres fossiles à l'Ordovicien.  Bien qu'ils aient des airs de parenté avec les coraux, ils en sont très éloignés au point de vue phylogénétique. Les bryozoaires ont survécu aux diverses extinctions de masses pour peupler nos mers actuelles.

    Du point de vu de plusieurs paléontologues amateurs, les bryozoaires sont des fossiles sans grand intérêt.  En général, de petite taille et pourvus d'une structure macroscopique souvent banale, les bryozoaires sont laissés derrière dans l'anonymat: peu de gens se risque à les identifier au genre et encore moins à l'espèce.  Quel intérêt?

    Et pourtant, à moins de collectionner les fossiles comme on collectionne les timbres poste, ces  restes pétrifiés étaient des animaux, certes plus petits et moins spectaculaires que les trilobites ou les dinosaures, mais non moins intéressants.  Il faut juste prendre un verre grossissant ou, encore mieux un bon objectif macro, pour les relever au-delà de leur trompeuse banalité.  Il faut aussi imaginer la colonie lorsqu'elle était animée dans les profondeurs de l'Océan Iapétus il y a 450 millions d'années.

    Comme je l'ai mentionné, les bryozoaires sont des animaux coloniaux.  Ce qu'ils ont laissé  comme testament c'est la colonie, le Zoarium.  Armé d'une loupe, votre regard longe un fragment et découvre une multitude de petites ouvertures.  Ce sont les loges des Zoécieles unités du zoarium (la colonie).  Il peu y en avoir des centaines dans un même zoarium.  Nous voilà aux premières loges de l'explosion du cambrien!

    Chaque zoécie est un petit animal complexe pourvu d'une bouche, d'un anus, d'un système digestif et d'un système nerveux rudimentaire qui permet à toutes les zoécies d'un même bryozoaire de communiquer entre elles.

     

    Bryozoaires: aux premières loges de l'Ordovicien...

     

     Schéma de ma composition adapté de diverses sources.  Il représente les principales caractéristiques d'un petit animal (zooïde) composant le bryozoaire.

    Bryozoaires: aux premières loges de l'Ordovicien...

     

    Ce bryozoaire (zoarium) est assez bien conservé et a été trouvé sur la Montagne à deux pas de mon bureau.  Les petits trous sont autant d'ouvertures par lesquelles les zoécies avaient accès au monde extérieur pour leur nutrition ou leur reproduction.  Sur cette photo, nous risquons le genre Pachydictya pour la plus grosse unité et, à sa gauche, peut être un Rhinidictya sp.

    Bryozoaires: aux premières loges de l'Ordovicien...

     

    Ce magnifique spécimen de Rhinidictya? donne une bonne idée de ce que pouvait avoir l'air un bryozoaire.  Il a aussi été trouvé sur la Montagne, un site assez fossilifère.

    Bryozoaires: aux premières loges de l'Ordovicien...

    Bryozoaire arborescent non identifié.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :