•  

    Cette petite mouche de la famille des syrphidés semblait prête à reprendre son élan.  Il s'agit bien d'une mouche bien qu'elle imite les couleurs et les zébrures des abeilles ou des guêpes... En jouant sur une faible profondeur de champ, je me suis arrangé pour qu'elle se détache du fond.  Une légère amplification de la saturation des jaunes et des verts a achevé le travail de mise en valeur de cette mouche (s/o Brachycera), tellement petite qu'elle passe souvent inaperçu.

    Nikon D5000

    Trépied Manfrotto

    Tamron 90mm macro

    1/500, f8

     

     

     


    votre commentaire
  • Ce papillon diurne (Hemaris thysbe) est impressionnant à observer, mais difficile à photographier.   Il porte bien son nom; presqu'aussi gros qu'un colibri, ce lépidoptère a le même vol et le même bourdonnement que l'oiseau mouche.  Nous avons eu la chance, mon épouse et moi, de le suivre alors qu'il butinait au Jardin Botanique de Montréal.

    Le sphynx colibri

     

    Appareil : Nikon D5000

    Objectif : 40mm f/2.8G

    Ouverture : f/8

    Vitesse d'obturation : 1/200s

    Sensibilité : ISO 800

     


    votre commentaire
  • Cet hyménoptère du genre Chalybion (Blue Mud Waspest une guêpe commune mais redoutée des araignées qu'elle attaque pour les enfouir avec ses larves comme une bonne mère soucieuse de nourrir sa progéniture. L'araignée paralysée mais toujours vivante servira de garde-manger pendant des mois. Cette guêpe fut photographiée dans notre jardin.  Comme vous pourrez le remarquer, il lui manque une partie de l'antenne droite ce qui la rendit confuse et abasourdie.  Elle devait s'envoler après la séance de photo qui dura près de 30 minutes. 

    Prédateur bleu

    Nikon D5000 : 90mm f/2.8G

    Mode mise au point : Manuel

    Ouverture : f/8 1/640s ISO 640

     

     


    votre commentaire
  • Improvisation humoristique et philosophique sur un sujet de grande importance:

    Télécharger « Philosophie autour du Q.pdf »


    votre commentaire
  • Premier texte relatant mes aventures en Provence. Le GPS.

     

    Télécharger « GPS.pdf »


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires